cocréation en entreprise Maïeutyk

En quoi la cocréation peut-elle faire une différence en entreprise?

Comment une entreprise peut-elle se créer un avantage concurrentiel durable dans le temps?

Souvent, le secret résulte dans le fait qu’elle ait recours au travail collaboratif mieux que les autres. En effet, les grandes entreprises innovantes utilisent des techniques collaboratives telles que le brainstorming et le design thinking.

Est-il possible pour une entreprise de développer cette compétence et de mieux tirer profit de ses ressources internes?

Chez Maïeutyk, nous sommes convaincus que oui, mais tout dépend de l’approche et de la méthodologie utilisées.

Afin de bien discerner les problèmes et trouver des solutions, il est primordial d’apprendre ce qu’est la cocréation et comment la favoriser.

 

Pourquoi avons-nous besoin de cocréation?

Même si les dictionnaires traditionnels n’ont pas encore intégré une définition officielle de la cocréation, ce concept n’est pas nouveau. Développé par les professeurs Prahalad et Ramaswamy de l’Université du Michigan au début des années 2000, le concept de la cocréation est le fruit de plusieurs années de recherche culminant dans le livre qu’ils ont coécrit, intitulé The Power of Co-creation.

La prémisse du livre est simple: dans une société en pleine transformation numérique, les clients ne sont plus passifs, ils sont informés et ils échangent des informations sur les produits et services ainsi que sur l’ensemble des interactions qu’ils ont avec l’entreprise. 

En conséquence, les entreprises ne peuvent plus, comme avant, se contenter de «pousser» des produits sur le marché, mais doivent au contraire:

  1. Être actives au niveau de l’ensemble des interactions clients (l’expérience client)
  2. Impliquer les clients dans la conception de cette expérience en mettant à leur disposition des plateformes de cocréation.

 

Maïeutyk aborde ce sujet en profondeur et avec des exemples concrets dans notre conférence sur le consommateur 3.0. Si vous désirez avoir cette conférence dans votre entreprise ou votre organisation, n’hésitez pas à communiquer avec nous, il nous fera un plaisir d’en discuter davantage.

 

Les avantages de la cocréation ne se limitent pas uniquement au développement de nouveaux produits, mais englobent tous les aspects du développement stratégique de l’entreprise! Que ce soit par l’implication du client ou par l’implication des employés, la cocréation ouvre les portes aux projets d’innovation et permet aux entreprises d’être plus collaboratives et d’améliorer ainsi leur niveau de compétitivité.

 

Cocréation, collaboration et travail d’équipe — En quoi ces concepts diffèrent-ils?

Afin de mieux comprendre la complémentarité et le pouvoir de la cocréation, explorons les concepts de la collaboration et du travail d’équipe. 

Selon le dictionnaire Larousse, la collaboration est définie par «l’action de collaborer avec quelqu’un à quelque chose», et collaborer est définie par «Travailler avec d’autres à une œuvre commune». En d’autres mots, la collaboration est l’acte de travailler ou de réfléchir ensemble pour atteindre un objectif commun.

Le travail d’équipe, quant à lui, repose sur la coordination pour atteindre une productivité maximale. Dans un travail d’équipe, les membres de celle-ci «tirent» souvent dans la même direction, selon un scénario prédéterminé, afin d’atteindre l’objectif visé.

Quant à la cocréation, elle réunit la plupart du temps des professionnels aux compétences divergentes afin de combiner leurs idées pour atteindre un objectif commun qui ne pourrait être atteint en s’appuyant sur un seul ensemble de compétences.

De plus, la cocréation se base sur différentes techniques et sur un processus créatif pour générer des résultats significatifs et pour permettre une innovation rapide. Contrairement au travail d’équipe, qui opère le plus efficacement avec des processus établis (pensez à une équipe de hockey ou de soccer qui a pratiqué des stratégies précises), la cocréation s’épanouit dans un environnement où la créativité est au rendez-vous. La cocréation atteint son plein potentiel grâce au choc des perspectives et à un libre échange d’idées et de points de vue, tout en favorisant l’écoute active et le dialogue entre les collaborateurs. Chacun de ces éléments renforce la capacité collective de l’équipe à résoudre les problèmes et à alimenter l’innovation dans l’entreprise.

 

Quels sont les avantages de la cocréation en entreprise?

Chez Maïeutyk, nous avons mis au point une approche rigoureuse et intégrée qui repose sur les concepts du Lean Six Sigma. Nous croyons que l’innovation, la créativité et la synergie se concrétisent lorsqu’un groupe de personnes se rencontrent et unissent leur énergie collective pour trouver des idées nouvelles aux problèmes actuels.

C’est la raison pour laquelle nous utilisons l’approche Kaizen (fusion de 2 mots japonais: «Kai» qui signifie changement et «Zen» qui signifie meilleur) pour définir les grandes lignes des stratégies tout en impliquant tous les acteurs concernés.

La création et l’innovation sont les avantages les plus courants de la cocréation. À ceux-ci s’ajoutent aussi:

  • Le transfert des compétences entre les participants
  • L’exploitation de l’intelligence collective qui n’aurait pu exister sans cet espace de collaboration
  • La faisabilité lors de l’implantation du projet final grâce au sens d’appartenance des participants occasionné par la démarche.

 

Quelles sont les caractéristiques d’un espace de cocréation efficace?

Selon Maïeutyk, il existe quatre points importants qui constituent les bases d’un espace de cocréation efficace où tous les participants peuvent échanger librement. Ces quatres points, incubateurs de la cocréation, sont:

  1. Un objectif précis
  2. Une ouverture d’esprit
  3. Une capacité de dialogue
  4. Une confiance absolue

Un objectif précis

Pour que la cocréation fonctionne, il est tout à fait primordial de bien définir dès le départ la problématique ainsi que l’objectif de l’intervention de cocréation. Un objectif précis dirige les efforts de chaque collaborateur dans une même direction. Nous devons exprimer les objectifs dans une optique de vision commune et non de «pointage du doigt».

Par exemple, si le but est d’améliorer le service à la clientèle dans votre entreprise, il serait risqué de le définir tel quel parce que votre département du service à la clientèle se sentirait dans la mire, donc sous la défensive lors d’un atelier de cocréation.

Dans ce contexte, la définition d’un objectif précis axé sur l’amélioration continue de l’expérience client est préférable. Par conséquent, toutes les équipes appelées à collaborer n’ont qu’un seul objectif commun: améliorer l’expérience client. On évite ainsi les problèmes de conflits interdépartementaux.

Une ouverture d’esprit 

La cocréation ne peut exister sans une ouverture d’esprit. 

L’ouverture d’esprit est un état d’âme où une personne, ou un groupe de personnes, fait preuve d’une grande tolérance, manifeste de l’intérêt, de la curiosité et de la compréhension pour les idées qui diffèrent en partie ou totalement des siennes.

Certaines personnes ont naturellement une ouverture d’esprit plus développée que d’autres. Par contre, avec un objectif commun qui rallie un groupe, un environnement bien cadré et un facilitateur ou une facilitatrice d’expérience, les forces de chacun peuvent être «exploitées» dans un atelier de cocréation.

Un dialogue ouvert

Le dialogue est l’essence même de tout exercice de cocréation. Sans dialogue, il n’y a aucun échange d’idées, aucun questionnement, aucune remise en question et aucune écoute. Dans un exercice de cocréation réussie, tous les participants doivent être en mesure d’exprimer leurs points de vue et d’écouter le point de vue des autres afin de faire émerger des idées nouvelles. Il est très important de noter que nous utilisons ici le terme dialogue au lieu de communication parce qu’il évoque mieux la discussion bilatérale.

Une confiance absolue

Selon Simon Sinek, dans le livre Together is Better: A little book of Inspiration,

«Une équipe n’est pas un groupe de personnes qui travaillent ensemble; une équipe est un groupe de personnes qui se font confiance.»

Nul ne se sent à l’aise d’exprimer son point de vue s’il sait qu’il sera jugé. Il est donc essentiel qu’un climat de confiance existe et soit respecté. Comme le but de la cocréation est de remettre en question les perspectives, les idées préconçues afin d’atteindre de nouveaux sommets, il est donc important que tout un chacun se sente à l’aise de questionner et d’être écouté. 

Ceci est le rôle premier du facilitateur de l’atelier de cocréation. Chez Maïeutyk, nous formons continuellement nos facilitateurs sur les meilleures pratiques afin d’instaurer un climat de confiance lors de nos ateliers.

 

Comment favoriser la cocréation en entreprise?

Comment mettre en pratique tous les concepts vus aux paragraphes précédents? De quelle façon puis-je définir mes objectifs clairement, ouvrir les esprits, faciliter le dialogue et établir un climat de confiance?

Ce n’est pas une question facile! Une collaboration efficace et gagnante ne peut s’effectuer lors d’une pause-café en 15 minutes un mardi matin ou simplement en partageant un document sur Google Drive! 

En effet, avec la pandémie, les outils collaboratifs ont la cote, mais ces outils ne sont pas les solutions ultimes. À notre avis, la rencontre entre les membres de vos équipes, le dialogue et l’écoute créative jouent un rôle critique. Il faut prendre le temps, il faut investir dans vos talents à l’interne…

Notre solution: un ou des ateliers de cocréation animés par une personne externe et neutre à votre entreprise! Le rôle d’un facilitateur ou d’une facilitatrice est de créer un espace de confiance et de faire respecter tous les éléments cruciaux pour un atelier de cocréation efficace et réussi.

En conclusion, que ce soit pour la recherche d’innovation, pour la révision de vos valeurs d’entreprise, le positionnement de votre marque ou tout simplement pour régler un problème de communication à l’interne, les ateliers de cocréation sont de mise. De plus, par l’entremise de nos ateliers de cocréation, nous impliquons vos équipes dès le début du processus et cela favorise l’engagement envers la solution et/ou le changement qui résulte de cette approche.