Mesurer l'expérience employé

L’expérience employé est le sujet de l’heure pour toutes entreprises. Avec la pénurie de main-d’œuvre actuelle, il est primordial de retenir vos talents et de vous assurer que vos employés sont heureux. Pour ce faire, nous vous proposons de définir une stratégie d’expérience employé.

Mais une fois mise en place, comment savoir si votre stratégie d’expérience employé fonctionne? Comment mesurer les bénéfices associés à la mise en œuvre de cette stratégie quand ceux-ci semblent souvent intangibles? En pratique, comment mesurer l’expérience employé?

Tel qu’expliqué dans notre article de blogue: L’expérience employé expliquée selon Maïeutyk, l’expérience employé est la rencontre systématique entre votre entreprise et tous les intervenants qui y travaillent ou pensent y travailler. Cela inclut les nouveaux candidats, les collaborateurs et bien sûr vos employés actuels. 

Voici donc 11 paramètres principaux pour mesurer l’expérience employé:

1- Sondage de satisfaction employé

Le sondage de satisfaction employé est un sondage qui est effectué de façon annuelle ou aux deux ans. C’est généralement un sondage plus long qui comprend plusieurs questions sur:

  • La satisfaction en général de vos employés;
  • Leur environnement de travail;
  • L’accès à la formation;
  • L’usage des outils de travail tels que l’intranet ou autres.

En plus de ces questions d’ordre général, un sondage de satisfaction employé sert à mesurer s’ils se sentent valorisés et reconnus pour leurs contributions au succès de l’entreprise, la communication interne et leur relation avec leur cadre supérieur et leurs collègues. Comme vous pouvez le remarquer, les questions sont variées et doivent être alignées à vos objectifs organisationnels. Il est aussi important d’y inclure certaines questions sociodémographiques pour bien comprendre la satisfaction de vos employés par département, âge, rôle, etc.

2- Sondage d’engagement employé

Deuxièmement, le sondage d’engagement employé est un sondage plus court effectué plus fréquemment sur des initiatives similaires. Comme son nom l’indique, il sert à mesurer le degré d’engagement de l’employé.  Voici des exemples de questions au niveau de l’engagement:

  • Le degré auquel les employés sont fiers de travailler pour l’organisation
  • Leur attachement à la mission de l’organisation
  • Leur perception de contribuer à cette mission, etc.
  • L’utilisation de votre intranet

3- Taux de rétention de vos employés

Des employés engagés et heureux veulent habituellement rester dans l’entreprise. Un taux de rotation élevé est signe d’une mauvaise expérience employé.

De plus, les coûts reliés au remplacement des personnes qui quittent leur emploi et à la formation des nouvelles recrues sont élevés. Pour calculer votre taux de rétention employé pour une période donnée, il suffit de suivre cette formule:

 

(# d’employé à la fin de la période / # d’employé au début de la période) * 100

 

De façon générale, le taux de rétention de vos employés est calculé de façon annuelle. Par contre, dans certains métiers plus saisonniers, il est important d’aligner la fréquence à la réalité de votre entreprise. Par exemple, si un plus haut taux de rotation est remarqué, il peut s’avérer astucieux de prendre cette mesure à plusieurs reprises au cours de l’année. Cette méthode assure de bien déceler la ou les causes fondamentales d’un taux de rétention plus faible.

4- Le net promoter score employé (eNPS) 

Ensuite, le eNPS est en fait le nombre d’employés qui sont en mesure de recommander votre compagnie comme employeur. C’est l’un des paramètres le plus souvent utilisé pour la mesure d’expérience employé. Le eNPS est simple à mesurer et relativement précis. Afin de mesurer le eNPS, il suffit de demander à vos employés: «Sur une échelle de 1 à 10, quelle est la probabilité que vous recommandiez notre entreprise comme lieu de travail à vos connaissances?».

5- Nombre de références employé

Le eNPS correspond aux nombres d’employés qui ont l’intention de recommander votre entreprise comme employeur tandis que le taux de référence employé est le nombre d’employés qui passent à l’action et réfèrent votre entreprise. Un simple suivi des références lors de l’embauche de nouveaux candidats suffit pour mesurer ce paramètre. Certaines entreprises offrent même un programme de récompense pour toute référence qui se concrétise dans le temps.

6- Groupe de discussion pour mesurer l’expérience employé

D’un côté, les sondages auprès des employés constituent un excellent moyen d’obtenir des données quantitatives sur l’expérience employé. D’autre part, le groupe de discussion peut aider vos équipes à enrichir les données obtenues dans les sondages en obtenant des informations plus approfondies sur ce que les employés ressentent à propos d’initiatives particulières dans l’organisation. De plus, les groupes de discussion donnent aux employés la chance d’élaborer des solutions d’amélioration des processus de votre organisation pour ainsi développer des mesures concrètes sur la façon d’améliorer leur expérience. Afin d’assurer une expression plus libre et juste, nous vous recommandons de faire l’animation d’un groupe de discussion par une partie tierce (Maïeutyk par exemple) afin de ne pas biaiser, de façon involontaire bien sûr, les réponses des participants.

7- Sondage auprès des nouveaux candidats

Ce type de sondage anonyme se divise en 2 catégories: le sondage auprès des candidats qui ont participé à un entretien d’embauche dans votre entreprise et le sondage auprès des nouveaux embauchés. 

Candidats qui ont participé à un entretien d’embauche

Le sondage des réactions des candidats évalue généralement l’expérience globale du processus d’entretien, la clarté de la description du poste (et sa cohérence tout au long des étapes du recrutement), l’efficacité de la communication par téléphone et par courrier électronique, et les éventuelles suggestions d’amélioration.

Nouvelle embauche

Le processus d’accueil est une étape cruciale dans le cycle de vie d’un employé. Il affecte directement la perception qu’un nouvel employé a de l’entreprise et sa volonté de poursuivre sa carrière dans votre entreprise, même après la fin de sa période d’essai. Les entretiens d’intégration évaluent la qualité du processus d’intégration, la perception globale que le nouvel employé a de l’entreprise.

 

8- Entrevues de départ 

À l’opposé du sondage auprès des nouveaux candidats, il y a aussi les entrevues de départ. Une entrevue de départ est une occasion qui permet à un employé qui quitte l’organisation, d’expliquer les raisons de son départ et de fournir des commentaires sur son expérience de travail. Bien menée, une entrevue de départ est une excellente façon de recueillir les impressions honnêtes et ouvertes de l’employé. Ces commentaires contribueront à améliorer l’expérience des employés actuels et futurs.

 

9- Taux de promotions ou déplacements latéraux

De façon générale, les employés apprécient le fait qu’il existe des possibilités de croissance et de développement au sein de leur entreprise, mais il est bien meilleur de les aider à le voir. Ainsi, les données sur le pourcentage de vos employés qui ont eu l’occasion de se développer au sein de l’entreprise peuvent vous donner des informations très directes sur l’expérience de vos employés sur le lieu de travail. Par conséquent, le suivi du nombre de promotions internes par mois, trimestre ou année peut être un indicateur clé de performance précieux.

 

10- Jours de vacances utilisés 

Selon un article du journal LaPresse, 28 % des Québécois disent être trop occupés au travail pour prendre toutes leurs vacances et ce même pourcentage de Québécois qui prennent toutes leurs vacances ont tendance à travailler pendant leurs vacances. 

 

Pourtant, plusieurs études démontrent que les vacances des employés sont en fait bénéfiques pour la productivité au travail. Il faut donc en tenir compte dans la mesure de l’expérience employé!

 

Les employés qui prennent congé signifient qu’ils considèrent que leur lieu de travail est bien géré. Cela démontre que leur équipe ne souffre pas lors de leur absence. Cela leur permettent aussi de ne pas ressentir une pression ou une culpabilité reliée à leur absence. C’est un excellent indicateur pour mesurer l’expérience employé.

 

11- L’expérience client

Finalement, une expérience client favorable est en corrélation avec l’excellent travail de vos équipes. En effet, si vos clients ont une expérience mémorable avec votre entreprise et veulent revenir, c’est grâce à l’excellent travail de votre équipe en lien avec votre produit ou service. Découvrez comment mesurer l’expérience client avec notre article de blogue sur les 8 paramètres pour mesurer l’expérience client.

 

En conclusion, il existe plusieurs indicateurs clés pour mesurer l’expérience employé. Les 11 paramètres listés ci-haut correspondent aux principaux parmi tant d’autres. Afin d’augmenter la participation de vos employés, partagez un aperçu des résultats une fois la récolte de données terminée. Vos équipes sauront que leur opinion est hautement appréciée et que des actions seront prises selon les résultats.