eMARK Blog: Myths marketing

Le marketing en 12 mythes

  1.  Le département marketing d’une organisation doit travailler de façon autonome afin de performer.
    La fonction marketing étant au cœur des décisions stratégiques et des objectifs d’entreprise, elle doit certes performer mais en mode collaboratif.
  2. Le marketing sert essentiellement à « pousser » des produits aux clients.
    C’est le client qui décide d’entrer en contact avec votre marque et d’adhérer à ses valeurs. Le rôle du marketing? Lui simplifier la vie.
  3. Dans le même esprit, le produit (service) doit être au cœur de toute stratégie.
    C’est plutôt le consommateur qui l’est, à nous de comprendre comment l’engager dans un parcours d’achat créé pour lui.
  4. Créativité, innovation, design thinking : une mode passagère!
    Ce serait plutôt une tendance de fond permettant de trouver des solutions totalement disruptives, en équipe.
  5. Inutile de créer des personnas car on a déjà nos profils-types.
    Bon départ! Les personnas nous permettent en plus d’humaniser nos cibles en fonction de leurs besoins, leurs défis puis de créer leurs processus d’achat et de vente.
  6. Les fonctionnalités d’un produit (service) priment sur tout.
    C’est plutôt l’expérience-client qui prime. C’est le client qui décide ou non de prolonger la relation après son premier contact avec votre marque.
  7. Big Data et Big Brother : même combat!
    En fait, le big data, ou intelligence d’affaires, nous permet d’en apprendre plus sur le consommateur, nous rendant ainsi plus « intelligent » et «pertinent ». Big brother? On laisse ça à à Cambridge Analytica)!
  8. Votre site Internet, votre campagne ou votre stratégie de médias sociaux doivent être PARFAITS avant d’être lancés.
    Un processus itératif peut vous mener plus loin car il permet de rectifier le tir en cours de route. La théorie des petits pas vous mènera loin!
  9. Avoir le plus possible de stratégies et d’objectifs ambitieux afin de tout couvrir en une seule campagne.
    Le principe du buffet à volonté ne servira à rien, à part vous faire perdre la tête et votre investissement. Soyez stratégique : ciblez!
  10. Question budget : le budget marketing doit équivaloir à 10 % de votre chiffre d’affaires.
    Pas toujours possible. On établit parcimonieusement le niveau de ressources à investir en fonction d’objectifs très ciblés… et réalistes. Un peu, c’est déjà beaucoup.
  11. Une marque = un logo.
    Imaginez que votre marque soit un iceberg: votre logo n’en est que la partie visible. Sous l’eau, on retrouve tout ce qui forge sa personnalité et surtout sa promesse.
  12. +1 ( LE pitch!)

    Les consultants en marketing s’organisent toujours pour garder un pied dans votre entreprise.

Et si on vous disait que certains consultants, comme Maïeutyk, ont à cœur de co-créer avec leurs clients dans le but de les rendre autonomes?